Qualche cenno sull'argomento:

Comment la peur surgit-elle face à l’inconnu ? Comment exprime-t-elle la crainte des autres – peur de l’étranger, de l’ennemi, du monstre, du différent – ainsi que la volonté d’écarter de soi l’irréductible altérité qui habite tous les êtres humains ? L’auteur montre ici que la peur est souvent instrumentalisée par les pouvoirs politiques, jusqu’à devenir un moyen de contrôle et de gouvernement. Ainsi est-elle utilisée pour bâtir des politiques sécuritaires qui “”institutionnalisent”” la méfiance de chacun à l’égard de tous. Mais, même si elle renvoie à la fragilité et à la contingence de la condition humaine, la peur n’est pas invincible : elle ne réduit pas nécessairement notre marge de manoeuvre. Une fois admise l’idée que tout ne peut pas être “”contrôlé”” et que l’ “”inattendu”” est une composante de la vie, nous pouvons tenter de construire des relations de confiance qui, tout en ne nous mettant pas à l’abri de l’inconnu ou de l’imprévu, nous permettent aussi d’aller vers les autres, de même que de renouer avec notre propre altérité.


Informazioni bibliografiche

Titolo del Libro: Visages de la peur
Autore: Michela Marzano
Editore: Presses Universitaires de France – PUF
Collana: La nature humaine
Data di Pubblicazione: 2 marzo 2009
Pagine: 160
ISBN-10:
2130568300
ISBN-13: 978-2130568308


Acquista online