Qualche cenno sull'argomento:

Parler de violence signifie s’interroger sur les frontières qui existent entre soi et les autres ainsi que sur l’ambiguïté de sa propre existence ; porter un regard d’ensemble sur des pratiques et des questions qui vont de l’apartheid à la torture, de l’automutilation au viol, du colonialisme au terrorisme… ; comprendre ce qui signifie parler de la violence contre les femmes ou de la violence religieuse, de la violence nationaliste à la violence contre les étrangers ; se poser des questions sur la sexualité et l’inconscient, le passage à l’acte et l’inceste, le travail et la mort. Plusieurs questions sont alors au coeur même de ce Dictionnaire. Doit-on envisager une spécificité de la violence humaine ? L’idée de nature humaine est-elle pertinente lorsqu’il s’agit de réfléchir à la violence ? La diversité des anthropologies philosophiques et la constitution des sciences humaines ne conduisent-elles pas plutôt à considérer la violence comme un phénomène culturel ? Peut-on penser un jour éradiquer la violence, comme l’espérait la philosophie des Lumières, ou doit-on au contraire accepter l’idée d’une ambivalence intrinsèque des êtres humains qui, soumis à des pulsions contradictoires, comme le montre Freud, ne sont jamais totalement bons ou totalement mauvais?


Informazioni bibliografiche

Titolo del Libro: Dictionnaire de la violence
Autore: Michela Marzano
Editore: Presses Universitaires de France – PUF; 1 edizione (24 settembre 2011)
Collana: Quadrige Dicos Poche
Data di Pubblicazione: 24 Settembre ’11
Pagine: 1552 pagine
ISBN-10: 2130577342
ISBN-13: 978-2130577348


Acquista online